Actualités

Les dernières infos sur la Médecine Alternative Préventive

Le coaching bien-être aux Etats-Unis explose. Qu’en est-il en France et en Europe ?

 

Faire appel à un coach est devenu une chose naturelle aux Etats-Unis depuis quelques dizaines d’années. D’abord réservé aux sportifs de haut niveau, le coaching s’est ensuite étendu aux entreprises puis gagnent maintenant la vie personnelle. Les Etats-Unis et le Canada ont été précurseurs dans ce développement. Ce type de travail sur soi offre la possibilité de mieux se connaître et de sortir de certains dysfonctionnements pouvant être des freins dans l’évolution d’une personne.

Aux USA, il a pris une telle importante que de nombreux centres se développent et que de nombreux coachs proposent leur service pour des accompagnements personnalisés. Souvent lié à un besoin de faire face à un stress ou à un désir d’épanouissement, le coaching a gagné la France et l’Europe de l’Ouest plus particulièrement.

 

Le coaching se professionnalise en Europe

 

Face à l’engouement du métier de coach depuis les années 90 en France et en Europe, l’Union Européenne a décidé de cadrer les pratiques afin de ne pas tomber dans une dérive nocive et faire face à des personnes malveillantes. Le coaching est donc devenu une profession autorégulée et répond à une charte professionnelle. En appliquant une tenue de conduite précise, les personnes faisant appel à un coach sont certaines de pouvoir débuter un travail personnel avec des professionnels formés.

 

Se dépasser, lever les barrières qui empêchent de réussir ou encore faire face à ses peurs sont la quête d’un travail de coaching. Le professionnel doit avoir suivi une formation spécifique et continuer à approfondir ses connaissances avec une formation continue. La charte professionnelle européenne définit les bonnes pratiques et sanctionne en cas de non-respect des règles.

 

En France, il existe des entités spécifiques pour accompagner le coach dans son métier. L’EMCC France (European Mentoring and Coaching Council), l’ICF (International Coach Federation) et la SF Coach (Société Française de Coaching) veillent aux maintiens des règles et guide le professionnel au quotidien.

 

L’Europe de l’Ouest est aussi actrice dans le développement du coaching qu’il soit professionnel ou personnel. 70% des coachs œuvre en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest. On compte plus de 45000 coachs répartis dans le monde.

 

Vincent SCHOLLHAMMER

 

Search